L’amour à distance : comment le gérer ?

Il est souvent plus difficile d’entretenir une relation à distance vu qu’il n’y a pas souvent de contact physique concret. Cependant, si la relation est bien basée et que la communication reste impeccable, elle peut tout à fait durer, il suffit de savoir l’entretenir. Si vous vivez une relation à distance depuis quelque temps et que vous voyez que la relation devient plus lassante, voici quelques astuces pour vous aider à la pimenter et à la rendre plus agréable au fil du temps.

 

Les sextos

Les sextos ou messages coquins sont très importants lorsqu’on vit une relation à distance. Pour ne pas laisser éteindre la flamme qu’il y a entre vous, n’oubliez pas d’envoyer régulièrement des sextos à votre partenaire, même en pleine journée. Et n’oubliez pas de diversifier vos SMS coquins pour que ça le fasse encore plus languir.

Restez toujours en communication

Pour que la relation à distance demeure stable, il est essentiel de rester en communication. Pour cela, n’hésitez pas à prendre de ses nouvelles régulièrement, chaque matin ou chaque soir. Toutefois, n’en faites pas trop au risque de l’envahir et de l’étouffer. Si vous n’avez pas le temps de l’appeler, envoyez-lui un message même si c’est seulement pour lui faire savoir que vous pensez à lui.

Les surprises

Pour pimenter une relation à distance, les surprises sont toujours un bon moyen. Pour cela, si vous avez la possibilité, l’idéal est de le surprendre en venant chez lui ou chez elle avec une fleur ou des chocolats à un moment où il ne s’y attend pas vraiment. Vous pouvez faire ça de temps à autre même si ce n’est que pour le temps d’une nuit ou d’une journée. Sinon, si votre partenaire se trouve très loin et que vous n’avez pas la possibilité d’y aller, vous pouvez toujours lui faire une surprise en lui envoyant des cartes postales, des fleurs, une lettre d’amour, des chocolats, etc. Bref, le plus important est de le surprendre et de lui faire plaisir.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.